Comment j’ai vécu avec la magie

SourireElle fait partie de ma vie depuis longtemps….

pourblog3.jpg

Je suis catholique et baptisée. J’ai fait ma communion et je suis confirmée. J’ai enseigné le cathéchisme pendant plusieurs années avec quelques nuances qui n’ont pas plus à tout le monde… Poutant il n’en a pas toujours été ainsi. A mon adolescence, il y avait un prètre dans ma paroisse assez ouvert pour que les gens qui venaient à la messe puissent dire la messe en même temps que lui et tout haut. Il considérait qu’une messe devait être dite par tous car tous avaient reçu à leur baptème la dimension de prêtre. Pour moi ça faisait partie de la magie que j’avais abordée dans mon premier rituel. Pour moi une messe est un rituel…

Et puis j’ai rencontré mon mari, et pendant 10 ans je me suis…. je dirais « retirée » du monde. J’ai très peu parlé, très peu communiqué avec l’extérieur. J’ai beaucoup lu, appris à faire moins de fautes d’orthographe, (ben oui moi aussi….) j’ai beaucoup prié, j’ai fait des rituels un peu de toutes sortes mais je les ai  rarement écrit. C’était spontané, je ne cherchais pas mes mots, je les laissais venir pour une demande ou un remerciment.

Avec le temps et les enfants, il a fallut que je fasse le pas vers l’extérieur, c’est que j’étais bien dans mon cocon doré…. Mais pour que mes enfants grandissent « bien » il fallait que je montre l’exemple, si je puis dire, alors j’ai pris des activités caritatives de toutes sortes, du resto du coeur en passant par le secours catholique, les associations du village le plus près… Par la suite la bibliothèque bien sur, et le cathé… J’en ai étonné plus d’un, les petits malins qui voulaient me prendre sur la théologie ont eu du soucis à se faire… rire…. Je ne veux pas me venter mais parfois ça fait du bien de remettre les gens à leur place. C’est là que j’ai vu que l’Eglise avait changé du tout au tout. Messes tristes et sans stuctures, sans vie, sans amour…. Que c’était-il passé, ou pas passé???? J’avoue que cela m’a donné mauvais moral. Ils faisaient marcher la boutique si j’ose dire (ils le fond encore). Mais ça ne marche pas, ça ne marche plus. J’ai bien essayé de faire comprendre que la magie n’était plus là. Seulement le mot magie les rends hystériques, mot pratiquement tabou. Je suis restée parce que je n’avais pas grand choix, mais au fond de moi ça m’a rendu très triste. J’ai quand même eu la joie de rencontrer quelques personnes un peu plus ouvertes (ouf) mais qui, avec le temps, se sont plus ou moins découragées.

Le coup fatal pour moi, c’est produit en 1999 ou 2000, lorsque  j’ai voulu partager des écrits en écriture-automatique. On m’a dit tout de suite que cela venait du diable. Eh bé j’en ai entendu cette fois là!!! Bouh !!! Choquée, vexée, et par dessus le marché on est venu me dire que les fantômes n’existaient pas… J’ai repris la direction de mon terrier, sans plus de commentaire. Ca a eu pour effet de me faire abandonner la magie, l’écriture automatique, et les cathos avec. Sans rien pour me remonter ou m’appuyer, j’ai fini par avoir l’impression d’avoir un énorme vide autour de moi. Je me suis réfugiée dans la prière. J’ai essayé de comprendre, pourquoi de telles paroles??? Si la magie n’existe pas alors pourquoi tout ce que j’ai fait a fonctionné (mis à part deux ou trois)??? La rage au coeur j’ai ruminé un bon moment. Avec le temps ma rage c’est calmée pour se tranformer en mélancolie. Il manquait quelque chose à ma vie. Un jour, dans ma prière, j’ai fini par demander ce que je devais faire.  Je voyais bien que le monde bougeait par rapport à la magie avec Harry Potter et Charmed mais même si ces films et cette série sont magifiques (avec quelques trucs rigolos).
Je me sentais seule, personne qui vive ce que je vivais d’une manière ou d’une autre, de l’écoute j’en avais avec mon mari et quelques amis mais ils ne pouvaient qu’écouter… La réponse est venue quelques mois plus tard…

wand.gif

A noël 2005 mes enfants mon offert un ordinateur. J’ai ainsi pu communiquer et là ou j’attendais une réponse de quelque manière que ce soit, ce fut une réponse virtuelle. J’ai pu alors me suis réconcilier avec moi-même d’abord, mais aussi avec tout ce qui m’intéresse :  la magie bien sur, mais aussi les cathos parce qu’après tout ils suivent leur voixtout comme  je suis la mienne, nous faisons tout pour faire le bien, avec nos erreurs nos lacunes et notre bonne volonté.

Ca n’a pas été simple malgrès tout d’oser le pas pour repartir, j’étais pas mal meutrie en moi. Pour me conviancre,  Là-Haut ils sont passés par un intermédiaire, qui m’a redonné une de mes vies antérieurs (à ce jour j’en connais trois avec celle-ci) Aussi particulière qu’elle soit elle m’indique le renouveau, une aventure dans laquelle  je suis invitée à me lancer. Invitée aussi à me laisser guider…. rire….Ils n’y ont pas été avec des pincettes, pour que j’atteigne et que je rejoigne en moi ce que je suis, ce que j’ai toujours été, certains diront une sorcière, je dirais plus simplement, « un lien magique » Et vu le bâton que j’ai vu en rêve dernièrement, ce therme de « lien magique » est le plus juste…

Reste maintenant à avancer, à vivre ce que j’ai à vivre, à devenir ce qui m’est demandé de devenir…

Lumière

pourrblogmarais2.jpg

Commentaires:

Les commentaires sont desactivés.

«
»